BORSACASA
BORSACASA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

ADH PERSPECTIVES 2009

Aller en bas

ADH PERSPECTIVES 2009 Empty Re: ADH PERSPECTIVES 2009

Message par Trader le Mar 20 Avr - 12:47

ADH PERSPECTIVES 2009 100420084521609719
Trader
Trader

Messages : 57

Revenir en haut Aller en bas

ADH PERSPECTIVES 2009 Empty Re: ADH PERSPECTIVES 2009

Message par Trader le Dim 18 Avr - 2:32

ADH PERSPECTIVES 2009 100418103246864688
Trader
Trader

Messages : 57

Revenir en haut Aller en bas

ADH PERSPECTIVES 2009 Empty Re: ADH PERSPECTIVES 2009

Message par Trader le Jeu 1 Avr - 4:05

Maroc : Addoha - Des réalisations consolidées en baisse


.
Pénalisée par une conjoncture internationale défavorable, essentiellement en Espagne et au Royaume Uni, principaux marchés de la Station Saïdia au niveau des ventes des résidences, ADDOHA affiche des agrégats financiers en-deçà des prévisions au terme de l’année 2009. En effet, le chiffre d’affaires consolidé du Groupe s’établit à M MAD 6 012 (vs. nos prévisions de M MAD 7 500), en hausse de 24,8% par rapport à une année auparavant. En revanche, le résultat d’exploitation consolidé accuse une baisse de 22% à M MAD 1 552,5 (vs. nos prévisions de M MAD 2 351,3), réduisant la marge d’EBIT de 15,5 points à 25,8%. Cette situation est imputable à (i) la baisse de 51,8% des autres produits d’exploitation à M MAD 1 052,9, (ii) une hausse de 31,8% des charges de personnel à M MAD 172,7 et (iii) un bond de 4x des dotations d’exploitation à M MAD 79,3. Cette baisse serait également due à la cession de deux hôtels de la station balnéaire de Saïdia avec une perte de M MAD 260 accusée volontairement par la société dans le but de dynamiser les ventes de la partie résidentielle et les anneaux de mouillage (Marina). Le Groupe FADESA MAROC a assisté, par conséquent, à un repli de son résultat net à M MAD 17 en 2009 contre M MAD 520 l’exercice précédent. De son côté, le résultat financier réduit son déficit à M MAD -286,7 contre M MAD -614,5 en 2008 suite probablement à l’allègement de 11,1% des dettes financières à long terme à M MAD 3 668,7. De ce fait, le gearing s’atténue à 152,1% contre 154,4% en 2008. Intégrant un résultat non courant en appréciation de 34,7% à M MAD 45,9, le résultat net consolidé se replie de 19,6% à M MAD 1 023,8. Enfin, le RNPG s’affaisse de 24% à M MAD 877,9 (vs. nos prévisions de M MAD 1 702,7), ramenant la marge nette à 14,6% contre 24% en 2008. En social, les revenus se renforcent de 27,9% à M MAD 3 283,2, capitalisant sur les livraisons de logements sociaux et intermédiaires au niveau d’une trentaine de programmes développés par la société. Le résultat d’exploitation limite sa progression à 7,3% à M MAD 792,1 en raison notamment de l’accroissement des charges liées à la mise en place de la marque PRESTIGIA (recrutements, communication institutionnelle, etc.) combiné au recul de la variation de stocks des produits (-46,8% à M MAD 456,6) et des reprises d’exploitation (-35,5% à M MAD 4,9). Le résultat financier éponge, quant à lui, son déficit pour se monter à M MAD 117,1 après une reprise financière de M MAD 344,0 (dont vraisemblablement une reprise de provisions sur les titres ADDOHA détenus dans le cadre du programme de rachat). Dans cette lignée, le résultat net s’améliore de 75% à M MAD 790,8, permettant de consolider les fonds propres de la société qui s’établissent à MAD 4,7 Md à fin 2009, permettant de réduire le gearing à 121,3% (vs. 124% en 2008) en dépit de la hausse de 6% de la dette nette à M MAD 5 684,7. Par ailleurs, le Conseil d’Administration compte proposer à la prochaine Assemblée Générale la distribution d’un dividende unitaire de MAD 1,5 (vs. MAD 1,5 en 2008), soit un pay-out de près de 54% (vs. un pay-out de 94,2% en 2008). En parallèle, le Groupe entend procéder à une augmentation de capital en cours de l’année 2010 afin d’accompagner le développement de ses activités. Cette opération interviendra après autorisation de l’Assemblée Générale des actionnaires et obtention du visa du CDVM. Côté perspectives, ADDOHA devrait bénéficier des nouvelles mesures adoptées dans le cadre de la Loi de Finances 2010 au profit des logements sociaux, métier de base du Groupe. A ce titre, ADDOHA a déjà soumis au Gouvernement plusieurs programmes totalisant 120 000 logements sociaux à réaliser durant la période 2010-2015 et dont les conventions y afférentes sont en cours de signature auprès des Ministères concernés. En outre, la société programme la livraison des logements vendus sous la marque PRESTIGIA, totalisant près de 3 000 unités, 12 mois après le lancement de la commercialisation. FADESA MAROC prévoit, pour sa part, de céder les autres parcelles devant être affectées à des unités hôtelières sous forme de parcelles de terrain, puisqu’elle n’a pas d'engagement de procéder à leur construction. A noter que le troisième hôtel prévu a été cédé au cours du premier semestre 2010 à un prix correspondant au coût de revient, ce qui devrait encore affecter les niveaux de marge de la société. Par ailleurs, le chiffre d'Affaires sécurisé du Groupe se monte à MAD 14,2 Md relatifs aux compromis de vente déjà signés et dont les logements n'ont pas encore été livrés aux acquéreurs. Conclusion : ADDOHA semble subir l’effet négatif de sa stratégie de diversification vers le résidentiel touristique à un timing inopiné et sur la base d’un endettement conséquent. La relance attendue du segment des logements sociaux devrait octroyer un nouveau souffle au Groupe qui serait également amené à optimiser sa structure de financement via l’opération d’augmentation de capital projetée. (Source : BMCE K Bourse)
Trader
Trader

Messages : 57

Revenir en haut Aller en bas

ADH PERSPECTIVES 2009 Empty Re: ADH PERSPECTIVES 2009

Message par RAJA le Mer 31 Mar - 8:45

ADDOHA : Des réalisations consolidées en baisse Cliquez ici pour revenir à la page précédente

Fait : Publication des résultats 2009.

Analyse : Pénalisée par une conjoncture internationale défavorable, essentiellement en Espagne et au Royaume Uni, principaux marchés de la Station Saïdia au niveau des ventes des résidences, ADDOHA affiche des agrégats financiers en-deçà des prévisions au terme de l’année 2009.

En effet, le chiffre d’affaires consolidé du Groupe s’établit à M MAD 6 012 (vs. nos prévisions de M MAD 7 500), en hausse de 24,8% par rapport à une année auparavant.

En revanche, le résultat d’exploitation consolidé accuse une baisse de 22% à M MAD 1 552,5 (vs. nos prévisions de M MAD 2 351,3), réduisant la marge d’EBIT de 15,5 points à 25,8%. Cette situation est imputable à (i) la baisse de 51,8% des autres produits d’exploitation à M MAD 1 052,9, (ii) une hausse de 31,8% des charges de personnel à M MAD 172,7 et (iii) un bond de 4x des dotations d’exploitation à M MAD 79,3.

Cette baisse serait également due à la cession de deux hôtels de la station balnéaire de Saïdia avec une perte de M MAD 260 accusée volontairement par la société dans le but de dynamiser les ventes de la partie résidentielle et les anneaux de mouillage (Marina). Le Groupe FADESA MAROC a assisté, par conséquent, à un repli de son résultat net à M MAD 17 en 2009 contre M MAD 520 l’exercice précédent.

De son côté, le résultat financier réduit son déficit à M MAD -286,7 contre M MAD -614,5 en 2008 suite probablement à l’allègement de 11,1% des dettes financières à long terme à M MAD 3 668,7. De ce fait, le gearing s’atténue à 152,1% contre 154,4% en 2008.

Intégrant un résultat non courant en appréciation de 34,7% à M MAD 45,9, le résultat net consolidé se replie de 19,6% à M MAD 1 023,8.

Enfin, le RNPG s’affaisse de 24% à M MAD 877,9 (vs. nos prévisions de M MAD 1 702,7), ramenant la marge nette à 14,6% contre 24% en 2008.

En social, les revenus se renforcent de 27,9% à M MAD 3 283,2, capitalisant sur les livraisons de logements sociaux et intermédiaires au niveau d’une trentaine de programmes développés par la société.

Le résultat d’exploitation limite sa progression à 7,3% à M MAD 792,1 en raison notamment de l’accroissement des charges liées à la mise en place de la marque PRESTIGIA (recrutements, communication institutionnelle, etc.) combiné au recul de la variation de stocks des produits (-46,8% à M MAD 456,6) et des reprises d’exploitation (-35,5% à M MAD 4,9).

Le résultat financier éponge, quant à lui, son déficit pour se monter à M MAD 117,1 après une reprise financière de M MAD 344,0 (dont vraisemblablement une reprise de provisions sur les titres ADDOHA détenus dans le cadre du programme de rachat).

Dans cette lignée, le résultat net s’améliore de 75% à M MAD 790,8, permettant de consolider les fonds propres de la société qui s’établissent à MAD 4,7 Md à fin 2009, permettant de réduire le gearing à 121,3% (vs. 124% en 2008) en dépit de la hausse de 6% de la dette nette à M MAD 5 684,7.

Par ailleurs, le Conseil d’Administration compte proposer à la prochaine Assemblée Générale la distribution d’un dividende unitaire de MAD 1,5 (vs. MAD 1,5 en 2008), soit un pay-out de près de 54% (vs. un pay-out de 94,2% en 2008).

En parallèle, le Groupe entend procéder à une augmentation de capital en cours de l’année 2010 afin d’accompagner le développement de ses activités. Cette opération interviendra après autorisation de l’Assemblée Générale des actionnaires et obtention du visa du CDVM.

Côté perspectives, ADDOHA devrait bénéficier des nouvelles mesures adoptées dans le cadre de la Loi de Finances 2010 au profit des logements sociaux, métier de base du Groupe. A ce titre, ADDOHA a déjà soumis au Gouvernement plusieurs programmes totalisant 120 000 logements sociaux à réaliser durant la période 2010-2015 et dont les conventions y afférentes sont en cours de signature auprès des Ministères concernés.

En outre, la société programme la livraison des logements vendus sous la marque PRESTIGIA, totalisant près de 3 000 unités, 12 mois après le lancement de la commercialisation.

FADESA MAROC prévoit, pour sa part, de céder les autres parcelles devant être affectées à des unités hôtelières sous forme de parcelles de terrain, puisqu’elle n’a pas d'engagement de procéder à leur construction. A noter que le troisième hôtel prévu a été cédé au cours du premier semestre 2010 à un prix correspondant au coût de revient, ce qui devrait encore affecter les niveaux de marge de la société.

Par ailleurs, le chiffre d'Affaires sécurisé du Groupe se monte à MAD 14,2 Md relatifs aux compromis de vente déjà signés et dont les logements n'ont pas encore été livrés aux acquéreurs.

Conclusion : ADDOHA semble subir l’effet négatif de sa stratégie de diversification vers le résidentiel touristique à un timing inopiné et sur la base d’un endettement conséquent. La relance attendue du segment des logements sociaux devrait octroyer un nouveau souffle au Groupe qui serait également amené à optimiser sa structure de financement via l’opération d’augmentation de capital projetée.
RAJA
RAJA

Messages : 31
Age : 38
Localisation : CASABLANCA

Revenir en haut Aller en bas

ADH PERSPECTIVES 2009 Empty ADH PERSPECTIVES 2009

Message par ABOUAYOUB le Sam 27 Mar - 3:21

ADH PERSPECTIVES 2009 100327102136605159
ABOUAYOUB
ABOUAYOUB

Messages : 205

Revenir en haut Aller en bas

ADH PERSPECTIVES 2009 Empty Re: ADH PERSPECTIVES 2009

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum